Les deux phases du projet

La mission du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) a conduit à proposer, dans le rapport du 25 mai 2015, le phasage de l’opération suivant :

  • Phase 1 (mise en service prévue en 2021)
    •  Electrification de Gretz à Nogent-sur-Seine au Point Kilométrique 111 (PK) ;
    • Mise en conformité vis-à-vis du risque électrique de 33 ouvrages d’art (OA) ;
    • Travaux de génie civil pour 21 ouvrages d’art ;
    • Electrification de la branche Longueville – Provins, avec mise en conformité d’un ouvrage d’art ;
    • Raccordement à la sous station électrique existante de Coubert ;
    • Travaux anticipés dans l’Aube avec le démolition et reconstruction adaptée de trois ouvrages d’art :
      1. Un à Romilly ;
      2. Deux à Barberey Saint-Sulpice/La Chapelle Saint Luc ;
      3. Un à Troyes (passerelle Begand).

 

  • Phase 2  (mise en service prévue en 2022)
    1. Electrification de Nogent-sur-Seine à Troyes (PK 111 à166) ;
    1. Mise en conformité vis-à-vis des risques électriques de 32 ouvrages d’art ;
    1. Travaux de génie civil pour 19 ouvrages d’art ;
    2. Création et raccordement de la sous-station de Saint-Mesmin.

 

Ce phasage a été approuvée par le Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche dans son courrier du 18 juin 2015 et entérinée par le Comité de pilotage du 5 octobre 2015 à Troyes.